mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_2mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_02nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite

Magazine

Les Architextures de Johann Le Guillerm

En écho au spectacle Secret (temps 2), les « Architextures », sculptures monumentales autoportées, s’élèvent dans la grade halle de la Friche industrielle Babcock. 

Architectures par leur forme, textures par leur maillage, les Architextures infiltrent les paysages de leurs structures de bois, autoportantes, sans clou, ni vis, ni colle.

Formes naturelles, autosuffisantes, sans affectation, ces Architextures migrantes, dissidentes sont une utopie de construction. Elles s’exposent aux éléments, à l’érosion, à la mémoire et au passé des sites qu’elles investissent, modifient le paysage autant qu’elles en sont transformées par lui.

Ce dialogue, in situ, invite à l’expérience du monde réel, mais en trouant l’espace, les Architextures en perturbent la perception, ouvrent le champ à d’autres possibles.

Johann Le Guillerm

Sur les photographie ci-dessus : vous pouvez observer La Déferlante, la Transumante et le Palk.
Dans la grande halle de Babcock, seront présentés L’Amu, L’Indrique et Le Crisalide.

événements

Des visites guidées des Architextures et de la Friche industrielle Babcock sont organisées :

Samedi 24 septembre de 14h à 18h
Dimanche 25 septembre de 12h à 16h

Pour les groupes, réservations auprès de rp@mc93.com

Articles récents