mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_2mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_02nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite

Saison 2016-2017

Centre National de la Danse, Pantin
Présentation

Early Works, Programme A

Portrait Lucinda Childs
danse

27 > 30 septembre

- 1h

Art de l’incarnation singulière, la danse repose sans cesse les conditions de sa transmission. Comment avoir accès, aujourd’hui, à des œuvres produites il y a plus de cinquante ans – redonner vie à des gestes, les exposer à travers d’autres corps ? Pour cette programmation exceptionnelle consacrée à l’œuvre de Lucinda Childs, le CND Centre national de la danse, La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers, la MC93 et le Festival d’Automne à Paris présentent un large ensemble allant des premières pièces créées à la Judson Church dans les années 1960 jusqu’à Description (of a description) datant de 2000 – solo encore interprété par Lucinda Childs aujourd’hui.

Dansé par Ruth Childs, Mathilde Monnier et Lucinda Childs, ce programme donne à voir quatre pièces performatives de Lucinda Childs créées entre 1963 et 2000.

Pastime (1963)
Créée alors que Lucinda Childs est encore étudiante au Sarah Lawrence College, la pièce développe une réflexion ironique sur la danse moderne. Cette première pièce déplace dans une salle de bain ces gestes que le modernisme avait cantonnés à un registre expressif. Elle révèle leur dimension quotidienne et érotique.

Carnation (1964)
Lucinda Childs poursuit sa réflexion sur le geste qu’elle articule, cette fois-ci, à des objets. Le fonctionnement de la pièce est comparable, selon elle, à un parachutiste qui saute d’avion. « Il porte tout ce dont il a besoin sur lui et l’ordre d’apparition des actions suit un dessin préétabli indispensable à la réussite du saut ». Carnation, construit un corps instrumental, à mi-chemin entre ready-made duchampien et objet fluxus.

Museum piece (1965)
Une conférence-performance qui prend pour objet Le Cirque (1891) de Georges Seurat. Point de départ d’une réflexion sur la composition, le geste, à la fois performé et décrit, explore les différentes significations à donner à la figure centrale du tableau : un acrobate saisi en plein saut.

Description (of a description)
Créé en 2000, à partir d’un texte de Susan Sontag, la pièce s’inscrit à la suite de la collaboration au long cours avec Robert Wilson qui a vu Lucinda Childs poursuivre l’élaboration de son vocabulaire gestuel en lien avec le texte. Cette pièce se présente comme une investigation philosophique sur la nature de l’expérience. Une scène, en apparence banale, y est à la fois décrite, performée, et commentée.

Avec le Festival d'Automne à Paris.

Générique

Pastime
Chorégraphie Lucinda Childs
Interprétation Mathilde Monnier
Transmission Ruth Childs,
Lumières Eric Wurtz
Musique Philip Corner

Carnation
Chorégraphie Lucinda Childs
Interprétation Ruth Childs
Lumières Eric Wurtz

Museum Piece
Chorégraphie Lucinda Childs
Interprétation Ruth Childs
Lumières Eric Wurtz

Description (of a description)
Chorégraphie Lucinda Childs
Texte Susan Sontag
Musique scénographie et création lumière Hans Peter Kuhn
Recréation lumière Eric Wurtz
Construction décor Media Pool et MC93

-

Recréation

Production déléguée CN D Centre national de la danse.

Coproduction MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Festival d’Automne à Paris, La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers. Coréalisation CN D Centre national de la danse, La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers, MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Festival d’Automne à Paris.

           

Biographie(s)
Lucinda Childs

Née en 1940, Lucinda Childs entame sa carrière de chorégraphe en 1963, à la Judson School à New York. Formée, entre autres, par Merce Cunningham, elle devient l'un des chefs de file de la « danse post-moderne » américaine dans les années 1970.

En 1976, Robert Wilson la choisit pour le rôle principal d'un opéra composé par Philip Glass, Einstein On the Beach, lui permettant ainsi d'accéder à la reconnaissance internationale. À la suite de cette expérience, elle revient à la danse et s'oriente vers le minimalisme. À partir de 1979, elle travaille avec plusieurs compositeurs et concepteurs sur une série de productions à grande échelle, dont la première fut Dance. Ses créations épousent la structure musicale des œuvres composées par Philip Glass, Steve Reich ou Henryk Górecki, rendant perceptible les infimes variations de ces musiques répétitives. Elle s'intéresse à la géométrie de la danse, découpe inlassablement l'espace à travers des chemins toujours semblables – parallèles, cercles, diagonales – sur lesquels elle construit un réseau serré de petits mouvements répétitifs. Elle se sert de la répétition pour plonger le spectateur dans un état de transe, l'entraînant loin dans un monde intérieur.

Plusieurs compagnies lui ont commandé des œuvres originales. Parmi celles-ci, on peut citer le Ballet de l'Opéra national de Paris, le Pacific Northwest Ballet, le Ballet du Deutsche Oper Berlin, le Ballet de l'Opéra national de Lyon, la Compagnie Rambert, le Bayerisches Staatsballett et les ballets de Monte-Carlo. Lucinda Childs est également la chorégraphe de la production de Salomé de Luc Bondy, créée à Salzbourg en 1992, et au Royal Opera Covent Garden en 1995, ainsi que de Macbeth pour le Scottish Opera en 1999. Elle a collaboré avec le metteur en scène Peter Stein sur la production Moïse und Aaron au Nederiandse Opera, Orfeo ed Euridice de Gluck pour l’Opéra de Los Angeles, Farnace de Vivaldi et une nouvelle production de John adams, Dr Atomic, pour l’Opéra du Rhin en 2014. Elle a, plus récemment, chorégraphié et dirigé Alessandro de Handel, avec dans le rôle principal, Max Emanual Cencic.

En 1995, elle met en scène son premier opéra, Zaïde, pour le Théâtre de la Monnaie. À  partir de 1996, elle collabore une nouvelle fois avec le metteur en scène robert Wilson en tant qu'interprète dans sa production de La Maladie de la mort de Marguerite Duras avec Michel Piccoli. En 1998, elle participe à l’Opéra White Raven, créé par Philip Glass et Robert Wilson. Elle crée en 2003 sa version de Daphnis et Chloé pour le Grand Théâtre de Genève.

Lucinda Childs reçoit la bourse Guggenheim en 1979 et le NEA/NEFA American Masterpiece Award en 2009. En 2004, elle est élevée au rang de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Dans ses projets, elle prévoit une nouvelle collaboration avec Philip Glass et James Turell.

tarifs

de 10€ à 15€
ou découvrez le Pass illimité MC93.

Événements

Participez à l'ouverture du Portrait Lucinda Childs au Centre national de la danse et découvrez le Programme B à la Commune d'Aubervilliers.

À savoir

Centre national de la danse
1 rue Victor Hugo
93500 Pantin
+ d'infos