mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Magazine

Fermeture de la MC93

Hortense Archambault

Jeudi soir après une représentation magnifique de Bartòk / Beethoven / Schönberg de Anne Teresa de Keersmaeker qui va rester dans nos esprits et nos cœurs dans les semaines qui viennent, nous avons refermé les portes de la MC93.

Notre Maison de la Culture, pensée pour être la plus ouverte possible, est donc fermée au public. Nous le faisons en responsabilité pour que chacun puisse être le plus préservé et que les personnels des hôpitaux, dont plusieurs sont des complices dans des projets visant à mêler l’art et le soin dans des expériences diverses, puissent affronter cette deuxième vague avec le moins de malheur.

Nous le faisons moins sidérés qu’en mars, parce qu’il y a eu entretemps pour nous les retrouvailles.  Depuis plusieurs mois maintenant, nous avons traversé des moments forts et répétés de rencontres. Chaque représentation nous a rappelé à la fois la fragilité du spectacle vivant et sa vigoureuse nécessité. Nous savons désormais que le désir de se retrouver ne s’émousse pas, nous savons que nous sommes des animaux sociaux et que le virtuel ne peut pas nous contenter. Aussi parce que nous pouvons continuer à travailler, que les artistes sur les plateaux répètent et que des spectacles seront sur le point d’être créés, n’attendant plus que l’arrivée des spectateurs pour exister.

Alors, aujourd’hui nous savons que cela durera au moins jusqu’au 1er décembre. Les représentations de Jukebox ‘Bobigny’, mauvaise, La Septième, Suite n°4 et Le Petit chaperon rouge sont donc annulées. Nous travaillons depuis quelques jours à la possibilité de les reporter. Nous reviendrons bien évidemment vers vous au plus vite pour vous informer des modalités d’échange et de remboursement.

Parmi les autres conséquences,

- La restitution-spectacle Agapè #2 est annulée : la résidence de Thierry Thieû Niang se poursuit notamment à l’hôpital Avicennes et un prochain rendez-vous public est prévu en mai.

- Nous rêvons depuis deux ans à un Quartier Général Ouagadougou - Le Caire - Bobigny dans le cadre de la Saison Africa2020 qui devait se dérouler en décembre et occuper l’ensemble de la MC93 - notre partenaire, les Recréâtrales, vient d’ailleurs de terminer la très belle 11ème édition de son festival à Ouagadougou. Nous avons préféré reporter ce Quartier Général du 2 au 11 juillet pour lui donner toutes les chances d’être ce grand moment de découvertes, de convivialité, de fréquentation des uns et des autres que nous espérons.

- La crise sanitaire ne permet pas par ailleurs le bon déroulement de la création de Bros de Romeo Castellucci, la compagnie et ses coproducteurs, dont nous sommes, ont décidé de reporter la création. Ainsi les représentations de mars 2021 sont annulées et nous présenterons le spectacle sur la saison 2021-2022.

En attendant, les répétitions continuent et nous vous proposons de garder contact dans les semaines à venir à travers notre magazine en ligne.

Nous attendons de pouvoir vous retrouver vite,
Prenons soin des autres et de nous.

Hortense Archambault
Et l’équipe de la MC93