mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2021-2022

Présentation

C’est la faute à Werther !

Centre de musique de chambre de Paris
Musique — création MC93
Les 14 et 15 janvier 2022
Durée estimée 1h – Nouvelle Salle

Lorsque Brahms crée son quatuor op. 60 avec piano, en 1876, l’ombre des Souffrances du jeune Werther, écrit par Goethe plus d’un siècle plus tôt, plane sur sa vie, comme sur la destinée d'une jeunesse bridée par la société et qui ne rêvait que d’harmonie et de beauté infinie. Un rêve inatteignable, que seul le suicide pouvait consoler. Brahms songe en effet à mettre fin à sa vie par amour pour Clara – veuve du grand Robert Schumann – qui vient de repousser sa flamme.

Le récit de Goethe ouvre la voie au Romantisme allemand. Friands d’imaginaires, d’esprit d’aventures et de paysages dans lesquels la nature tient une place primordiale, peintres, écrivains et compositeurs ont laissé libre cours à l’effervescence de l’émoi. Les Souffrances du Jeune Werther influence ainsi plus d'un siècle de musique que Jérôme Pernoo nous invite à traverser jusqu’à ce quatuor de Brahms longtemps surnommé le « Quatuor Werther ».

Générique

Conception et mise en espace Jérôme Pernoo

Dramaturgie Marianne Bécache

Scénographie Camille Dugas

Avec Luka Ispir (violon), Paul Zientara (alto), Johannes Gray (violoncelle), Ionah Maiatsky (piano)

-

Production Centre de musique de chambre de Paris.

dates
  • ven 14 janvier 2022 – 19h30
  • sam 15 janvier 2022 – 19h30
Dates
  • ven 14 janvier 2022 – 19h30
  • sam 15 janvier 2022 – 19h30
tarifs

de 25€ à 9€

Vous pouvez aussi réserver
par téléphone
au +33 (0)1 41 60 72 72
et par mail.

La saison prochaine
adhérez au Pass illimité
et venez quand vous voulez !
pour 7€ à 12€ par mois
de septembre à juin !
+ d'infos