mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_2mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_02nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite

Saison 2017 / 2018

Salle Oleg Efremov
Présentation

Democracy in America

Romeo Castellucci
Théâtre, Danse
12 > 22 octobre
- 1h45

Avec des images d’une étonnante beauté, Romeo Castellucci nous emmène sur les traces de Tocqueville à la découverte de la démocratie américaine née sous l’égide de Dieu et de la foi puritaine, construite dans la violence des conquêtes territoriales et de la guerre civile, et cimentée par un socle juridique que nul ne peut remettre en cause.

Alexis de Tocqueville a eu conscience qu'un mouvement irréversible allait entraîner l'Europe du XIXe siècle vers la recherche de libertés plus grandes dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale. Il s'engage donc dans une enquête sur un système précurseur né de la révolution américaine et part durant neuf mois à la découverte de ce continent « démocratique ». Il regarde, il raconte, il se questionne avec une lucidité prémonitoire qui a séduit Romeo Castellucci.

Pour faire théâtre sur les pas de Tocqueville, ce dernier revient aux sources de la tragédie, cette forme originelle née de la démocratie athénienne. Promesses heureuses d'un régime politique qui se veut égalitaire et dangers possibles d'un système où la majorité a toujours raison au mépris des minorités, poids du puritanisme religieux et violence inhérente aux conquêtes territoriales, tout est ici transposé dans une célébration théâtrale envoûtante.

Avec le Festival d'Automne à Paris

     

En partenariat avec France Culture

Générique

Mise en scène Romeo Castellucci
Librement inspiré de Alexis de Tocqueville

Avec Olivia Corsini, Giulia Perelli, Gloria Dorliguzzo, Evelin Facchini, Stefania Tansini, Sophia Danae Vorvila
Et un ensemble de douze danseuses franciliennes composé de Sara Bertholon, Marion Peuta, Maria Danilova, Flavie Hennion, Fabiana Gabanini, Juliette Morel, Adèle Borde, Flora Rogeboz, Ambre Duband, Azusa Takeuchi, Stéphanie Bayle, Marie Tassin

Chorégraphies librement inspirées par les traditions folkloriques d'Albanie, de Grèce, du Botswana, d'Angleterre, de Hongrie, de Sardaigne, avec des interventions chorégraphiques d'Evelin Facchini, Gloria Dorliguzzo, Stefania Tansini, Sophia Danae Vorvila

Musique Scott Gibbons
Texte Claudia Castellucci et Romeo Castellucci

Assistante à la mise en scène Maria Vittoria Bellingeri
Maître répétiteur Evelin Facchini
Mécanismes, sculptures de scène et prosthesis Istvan Zimmermann et Giovanna Amoroso
Décorateur Silvano Santinelli
Costumes Grazia Bagnaresi
Chaussures Collectif d’Anvers
Régie Plateau Pierantonio Bragagnolo
Machinistes Andrei Benchea, Giuliana Rienzi
Régie lumière Giacomo Gorini et Andrea Sanson
Régie son Paolo Cillerai
Habilleuse Elisabetta Rizzo
Photographe de scène Guido Mencari
Direction technique Eugenio Resta
Équipe technique de production Carmen Castellucci, Francesca Di Serio, Gionni Gardini, Daniele Magnani

-

Production Socìetas

Coproduction deSingel International Artcampus — Anvers, Wiener Festwochen – Vienne, Printemps des Comédiens — Montpellier, National Taichung Theatre — Taiwan, Holland Festival — Amsterdam, Schaubühne am Lehniner Platz — Berlin, Festival d'Automne à Paris avec la MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Le Manège — Scène nationale de Maubeuge, Teatro Arriaga Antzokia — Bilbao, São Luiz Teatro Municipal — Lisbonne, Peak Performances — Montclair State University.

Coréalisation MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Festival d'Automne à Paris.

Avec la participation de Théâtre de Vidy, Lausanne — Festival d'Athènes et d'Épidaure.

Avec le soutien de Ministero dei beni e attività culturali, Regione Emilia Romagna e Comune di Cesena.

Biographie(s)
Romeo Castellucci

L'auteur, le metteur en scène, le créateur de décors, de lumières et de costumes, Romeo Castellucci  est connu dans le monde entier comme l’auteur d’un théâtre fondé sur la totalité des arts et visant à une perception intégrale. Ses créations ont été présentées dans plus de cinquante pays. Il a également écrit divers essais théoriques sur la mise en scène. Ses œuvres proposent un type de dramaturgie qui échappe au primat de la littérature, faisant de son théâtre un art plastique complexe, un théâtre d’images d’une grande richesse, aboutissant à la création d’un langage aussi compréhensible que la musique, la sculpture, la peinture et l’architecture.

Depuis 2006, après les onze spectacles du cycle Tragedia Endogonidia, monumentale récapitulation du tragique dans l’Europe contemporaine, Romeo Castellucci travaille aussi à des projets individuels. Ses spectacles sont régulièrement invités et produits par des scènes théâtres, opéras et festivals internationaux. Parmi ses dernières créations, Sul concetto di volto nel figlio di Dio (2011), Parsifal de Richard Wagner (2011), The Four Seasons Restaurant (2012), Hyperion d'après Friedrich Hölderlin (2013), Orfeo ed Euridice de Christoph W. Gluck (2014), Neither de Morton Feldman (2014), Le Sacre du Printemps de Igor Stravinsky (2014), Ödipus der Tyrann (2015), et à l’Opéra Bastille Moses und Aron de Arnold Schönberg (2015).

Il a reçu diverses récompenses et distinctions. En 1996, il reçoit le Prix Europa Nouvelle Réalité Théâtrale. En 2002, il est nommé chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture. En 2005, il est nommé directeur de la section Théâtre de la Biennale de Venise. En 2008, il est artiste associé du Festival d’Avignon pour sa 62e édition. En 2013, la Biennale de Venise lui a remis le Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière théâtrale. En 2014, L’Alma Mater Studiorum de l’Université de Bologne lui décerne le titre de docteur honoris causa dans les disciplines Musique et Théâtre, et Opernwelt, le magazine allemand de référence dans le domaine de l’opéra, lui attribue le Prix du Meilleur Metteur en scène 2014.

En savoir +

Dates
tarifs

29€ à 9€

Vous souhaitez réserver par téléphone ?
Contactez-nous au +33 (0)1 41 60 72 72

À savoir

En italien, surtitré en français

La Garderie éphémère
Chaque samedi, la MC93 s'occupe de vos enfants pendant que vous assistez au spectacle. + d'infos

Télécharger le programme de salle.