mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_2mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_02nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite

Saison 2017 / 2018

Nouvelle salle
Présentation

Imitation of life

Kornél Mundruczó & Proton Theatre
Théâtre
7 > 10 février
- 1h40

Un théâtre volontairement politique, esthétiquement impressionnant, mené par Kornél Mundruczó, metteur en scène et cinéaste hongrois. Une plongée radicale et totalement fascinante à travers la discrimination dans cette partie de la société où l’injustice est une loi non écrite.

Générique

Mise en scène Kornél Mundruczó — Proton Theatre

Avec Lili Monori, Roland Rába, Annamária Láng, Zsombor Jéger, Dáriusz Kozma.

Scénographie Márton Ágh
Costume Márton Ágh, Melinda Domán
Lumière András Élteto
Texte Kata Wéber
Dramaturgie Soma Boronkay
Musique Asher Goldschmidt
Assistant mise en scène Ágota Kiss
Direction technique András Élteto
Régie lumière Zoltán Rigó
Régie son Dániel Hidvégi
Régie plateau Benedikt Schröter
Accessoiristes Tamás Fekete
Assistants plateau Tamás Farkas, Zsolt Zsigri
Habilleuse Melinda Domán

-

Coproduction Wiener Festwochen — Vienna, Theater Oberhausen, La Rose des Vents — Lille, Maillon — Théâtre de Strasbourg - Scène européenne, Trafó House of Contemporary Arts — Budapest, HAU Hebbel am Ufer — Berlin, HELLERAU — European Center for the Arts — Dresden, Wiesbaden Biennale

Avec le soutien de KUBIK Coworking, Kryolan City, Open Casting, PP Business Centre — Budapest, VisionTeam.

Biographie(s)

C'est dans une ère post-socialiste que Kornél Mundruczó effectue ses études supérieures à l'Université de Budapest, en section cinéma. Acteur à ses débuts, il réalise en 2000 This is Wish and Nothing More. Immédiatement reconnu, ce premier film marque le début d'une carrière fulgurante comprenant une dizaine d'œuvres (Pleasant Day, Johanna, Delta, White God...) témoignant toutes d'une exigence et d'un anticonformisme récompensés par les plus grands festivals, dont celui de Cannes. Parallèlement à ce travail cinématographique, Kornél Mundruczó s'intéresse au théâtre. Comme ses films, ses spectacles s'attachent aux laissés pour compte, aux marginaux, «les seuls qui peuvent encore nous tendre un miroir». Hyperréalistes et lyriques à la fois, ils mettent en lumière la part sombre et brutale de l'humanité et plongent le spectateur en eaux troubles. Son théâtre ne prend pas de gants pour aborder les sujets qui dérangent : secte totalitaire et société en mal de rêves dans La Glace ; violence et inceste dans The Frankenstein Project ; trafic d'humains et prostitution dans Hard to Be a God. Accompagné de comédiens dont certains sont issus de la troupe du Krétakör formée par Árpád Schilling, Kornél Mundruczó a présenté au Festival d'Avignon Disgrâce en 2012. Son film La lune de Jupiter a fait partie de la sélection du Festival de Cannes en 2017.

 

tarifs

25€ à 9€

Vous souhaitez réserver par téléphone ?
Contactez-nous au +33 (0)1 41 60 72 72

À savoir

En hongrois, surtitré en français

La Garderie éphémère
Chaque samedi, la MC93 s'occupe de vos enfants pendant que vous assistez au spectacle. + d'infos