mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

La Fabrique d’expériences

Présentation

Les enfants à l'oeuvre

Exposition

Le récit du projet
 

Pensé à l’occasion du programme Les enfants occupent la MC93, le 4 et 5 mai 2018, conçu avec le chorégraphe Michel Schweizer, Les enfants à l’œuvre est un projet d’exposition dont le commissariat (la sélection des œuvres, le choix de leur installation dans l’espace, les textes) mais aussi la médiation ont été confiés à la classe de CM1/CM2 A de l’école Georges Valbon de Bobigny.

Proposer aux enfants une telle mission s’inscrivait pleinement dans l’objectif du programme Les enfants occupent la MC93, celui de leur donner la parole face aux adultes.

Pour mener à bien ce projet, la MC93 a fait appel à la collection d’art contemporain du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, qui rassemble près de 2000 œuvres d’art acquises en France et à l’étranger, auprès d’artistes renommés et de jeunes créateurs. Parallèlement, la MC93 a souhaité confier le projet à la classe de Romain Growas, dont l’école est voisine de la MC93 et avec qui le théâtre était en lien. Le professeur avait demandé à la MC93 d’accueillir la Classe pendant une semaine en février 2018, dans le cadre du dispositif d’une classe découverte.

Après s’être assurée que chacun des partenaires partageait les ambitions du projet, la MC93 en a construit les différentes étapes :

En décembre 2017, Nathalie Lafforgue, responsable de la Collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis est venue présenter les missions de cette collection et parler de son métier. Forts de leurs cours en histoire de l’art, les élèves ont pu découvrir les œuvres, présentées en ligne, comprendre les enjeux de la constitution d’une telle collection pour la collectivité territoriale.

En janvier 2018, la MC93 a opéré, à partir des indications de Nathalie Lafforgue, et des contraintes de leur présentation, une présélection de cinquante œuvres depuis la plateforme en ligne de la collection.

Face à cette présélection, la classe a dû s’organiser pour affiner son choix en constituant tout d’abord des duos d’œuvres (« diptyques »)… Argumenter, hésiter, convaincre et finalement ne retenir que trois diptyques qu’elle découvrira physiquement en février, lors de la classe découverte à la MC93. Plusieurs ateliers avec le chorégraphe Michel Schweizer ont permis à chacun de se familiariser aux techniques de la prise de parole en public et à la description des œuvres de manière factuelle, puis de façon plus personnelle.

Vint alors l’heure de la décision. Difficile moment pour les 24 enfants, où il a fallu choisir les œuvres qui seraient exposées dans le hall de la MC93. Certains disaient en vouloir garder 4, d’autres 6. L’idée d’un vote est apparue quand le professeur a proposé qu’on donne un titre commun aux 4 ou aux 6 images. Une façon de faire un choix au moyen de l’argumentation, avec comme critère principal l’émotion que les œuvres suscitent chez eux.

Les enfants ont évoqué alors plusieurs titres. L’ombre des gens, qu’ils ont choisi, est sans doute celui qui résume le mieux leur démarche et s’illustre dans l’accrochage. La peinture de Sigurdur Arni Sigurdsson, présentée en début d’accrochage, constitue, pour les enfants, le reflet des portraits présents dans les œuvres photographiques du reste de l’exposition, dans lesquelles les élèves se  sont retrouvés tout en éprouvant une étrangeté. A la manière d’une ombre…

Le public peut découvrir librement ces œuvres dans le hall de la MC93 jusqu’au 13 juillet.

Dates