mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2017 / 2018

Nouvelle salle
Présentation

On ne répare pas le monde

Daniel Conrod
Lecture — Musique
Jeudi 12 avril à 18h

Dernier acte de sa résidence balbynienne Dramaturgie des mutations, Daniel Conrod lira, accompagné du pianiste Nicolas Worms, des extraits de son poème social et littéraire : On ne répare pas le monde.


"Cet acte d'écriture intime et public n’est ni un retour d'expérience ni un exercice de style, il s'agit d'un texte ici et maintenant pour ici et maintenant."

Je voudrais te faire entendre le bruit du monde, te le décrire, te l’écrire comme une partition de musique, n’en oublier aucun des instruments, je voudrais le faire sans regret ni trop grande espérance, ne pas t’entraîner dans le vertige orgueilleux des apocalypses, au lieu de quoi je m’efforce de désépaissir à grand peine un peu de l’opacité du temps présent, je rassemble des bouts de réel, lambeaux venus d’un monde ancien , mais aussi torrent sous la roche et parfois résurgent, nos petites photos, notre petit film, nos petits discours, nos petits ateliers d’écriture poétique, nos petits petits déjeuners, nos petites incursions à l’intérieur de l’univers du soin, nos petites représentations, nos petits innombrables rendez-vous, nos petits ratages, nulle autodérision à le dire de la sorte, nos petites choses ne sont pas que petites et provisoires, elles sont lanternes dans la nuit, rebonds luminescents, ce que nous pouvons faire, nos présences, notre lucidité, notre amour des autres, nos faillites, nos grandes espérances, de récit en ligne claire fracassante que je voudrais dérouler devant toi, je ne vois pas, je vois un littoral déchiqueté, des lignes biseautées, non pas parce qu’un mauvais esprit s’acharne à rendre impossible la réalisation de la ligne claire à laquelle on voudrait à toute force parvenir ou la reconstitution d’un corps et de son volume exact (un texte n’est pas autre chose), mais parce le peu qu’on voit ne s’ordonne que très imparfaitement avec un univers connu ou commun, alors sous tes yeux, porté soulevé par ta confiance, j’avance pas à pas dans mon poème archipélien, poursuivant le rassemblement des dispersions auquel je me suis assigné…

Daniel Conrod, extrait

Biographie(s)
Nicolas Worms

Après ses études au Cnsm de Paris, Nicolas Worms (né en 1993) agit dans des milieux musicaux très différents : comme compositeur, il reçoit des commandes de l'Opéra National de Paris, du théâtre du Châtelet, du festival Jeunes talents, et de nombreux orchestres ; comme arrangeur, il collabore avec des ensembles classiques (Quatuor Debussy, Orchestre Français des Jeunes) et des artistes comme Yael Naim, Alex Beaupain, Tahiti Boy and the Palmtree Family... Il est aussi le claviériste de groupes de pop/rock comme Moonsters, Modestamente, Soleil Bleu, et on peut entendre son travail dans la bande originale de films de Christophe Honoré, Eric Judor et Christian Schwochow.

Il a participé à de nombreux spectacles mêlant la musique à la danse ou au théâtre, et mène également des activités de transmission et d'initiation à la création auprès de l'Opéra de Paris, l'association "Les Concerts de Poche", l'Orchestre National d'ïle de France ou encore l'ensemble Intercontemporain. En 2016, Nicolas Worms a créé "Worms Prestige", un groupe de musiciens venus de ces différents horizons, dont il conçoit et écrit la musique, et qui lui permet de regrouper toutes ces expériences dans une recherche nouvelle. 

Dates
  • jeu 12 avril 201818h00
tarifs

Gratuit sur réservation