mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

La Fabrique d’expériences

Présentation

Séance 1

Les universités populaires. Pourquoi une université populaire à la MC93 ?
Mercredi 3 octobre 2018

Séance inaugurale, 30 présents, avec deux intervenantes invitées.

Le cadre de cette toute nouvelle Université populaire est présenté par Christian Verrier, qui en est à l'origine. Remerciements à tout le personnel de la MC93, et particulièrement Alice Ramond qui accompagne le projet.

L'UP étant accueillie par la MC93, il est fait retour sur l'histoire des Maisons de la Culture, depuis leur fondation, la MC de Bobigny ayant été fondée en 1981 avec une forte activité  théâtrale dès ses débuts.

Le dessein de cette nouvelle Université populaire est, entre autres, de tendre des ponts entre cette activité théâtrale et l'éducation populaire, l'une étant liée à l'autre depuis très longtemps. Quelques détails sont donnés sur ce qu'est l'éducation populaire, à travers divers acceptions de l'expression.

Les deux invitées, Marianne Demeure et Emmanuelle Leseur ,délivrent ensuite nombre d'informations extraites de leurs travaux de recherche universitaires, relatives au Universités populaires en général (depuis les UP les plus "classiques" jusqu'aux UP alternatives voire expérimentales), en s'arrêtant plus longuement sur les UP ATD Quart Monde centrées sur la grande pauvreté, et l'U2P8, Université populaire expérimentale qui fut hébergée par l'université de Paris 8 à Saint-Denis pendant trois années, ces UP particulières présentant des traits d'originalité certains.

Est ensuite présenté le projet spécifique de l'Université populaire à la Maison de la Culture. A terme cette très jeune UP, de façon assez classique, proposera des programmes de conférences-débats en lien avec le théâtre et l'éducation populaire, mais également des ateliers de récits de vie de spectateurs de théâtre, et d'ores et déjà est envisagée la création en son sein d'une Académie du spectateur de théâtre, ainsi qu'une Ecole de la recherche abritant un laboratoire de recherches coopératif, qui offrira la possibilité de se former aux méthodes de recherche en sciences humaines, mais également d'accomplir des recherches et de les faire connaître (l'atelier de récits de vie de spectateurs en sera la première pierre).

Le reste de la soirée prend la forme d'un débat, de questions/réponses autour des problématiques dégagées durant la séance.

 

Petites pistes bibliographiques pour séance 1 :
 

Leseur (Emmannuelle), Les caractéristiques et pratiques éducatives des Universités populaires françaises, Edilivre, 250 p, 2017

Mignon J-M, Une histoire de l'éducation populaire, Paris, La Découverte, 2007

Richez (Jean-Claude), 2018, Les Universités populaires en France. Un état des lieux de trois expériences européennes, Rapport INJEP, en ligne :

http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/rapport-2018-01-univpo...

L'Université populaire de Paris 8 Saint-Denis, dernière utopie vincennoise, in Les Cahiers du Fil rouge, n° 18, Bruxelles, 2013, 108 p., en ligne : http://www.universitepopulaire.be/wp-content/uploads/2013/06/fil-rouge-1...