mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

La Fabrique d’expériences

Présentation

Séance 4

L'expérience et l'autoformation du spectateur de théâtre
Mercredi 23 janvier 2019

Dans le froid et la neige, vingt personnes ont rejoint l'UP-MC93 pour cette quatrième séance traitant de l'expérience et de l'autoformation du spectateur de théâtre.

Auteur de l'ouvrage Le sujet dans le théâtre contemporain, Serge Bonnevie évoque son expérience de spectateur en élargissant sa réflexion depuis le théâtre grec et son rôle formateur dans la cité, pour en arriver aux dispositifs théâtraux contemporains mettant le spectateur davantage en "situation active". Sa prise de parole contribue à faire le point sur l'expérience vécue du spectateur d'aujourd'hui, dans un théâtre qui interpelle parfois de façon très directe, y compris physiquement, le public.

Marie-Noëlle Delsuc, qui accomplit une recherche sur les liens entre fiction littéraire et émancipation, donne ensuite des éléments théoriques pour mieux penser la relation entre notre ressenti et notre compréhension de la fiction portée par le théâtre. Elle nous donne de nombreuses références, dont  Bertolt Brecht ou Anna Arendt, aussi Jacques Rancière et son Spectateur émancipé, qui peut tisser des liens entre ce que le théâtre représente sur la scène et le vécu propre de chacun, ceci au service d'une émancipation à la fois individuelle et aussi collective.

Christian Verrier donne quelques indications sur les termes "expérience" et "autoformation", puis résume son cheminement de spectateur avec le théâtre télévisé des années 60, ses lectures de pièces jamais vues montées, également son expérience du théâtre invisible d'Augusto Boal, moins connu que le théâtre forum. Il rappelle la sociologie d'Irving Goffman qui montre que dans notre vie quotidienne, nous sommes toujours plus ou moins en situation de mise en scène de nous-mêmes, et donc des spectateurs permanents de la mise en scène d'autrui, sans qu'il y ait besoin d'être dans une salle de théâtre.

La conversation/débat de plus d'une heure qui suit permet à celles et ceux qui le souhaitent de faire part de leur propre expérience de spectateur. Ces riches interventions ouvrent de nombreux possibles pour les futurs écrits/récits de l'atelier de l'UP.

Petites pistes bibliographiques pour séance 4 :
 

  • Penser la relation expérience-formation, Hélène Bézille, Chronique sociale, 2006
  • Théâtre de l'opprimé, Augusto Boal, La Découverte, 2007
  • Le sujet dans le théâtre contemporain, Serge Bonnevie, L'Harmattan, 2007
  • Ecrits sur le théâtre, Bertolt Brecht, Gallimard, 2001
  • Mise en scène de la vie quotidienne, 1er tome : La présentation de soi, Goffman Irving, Les éditions de minuit, 1973
  • Le spectateur émancipé, Jacques Rancière, La Fabrique, 2008
Dates