mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

La Fabrique d’expériences

Présentation

Séance 5

Bilan de mi-parcours

Dix personnes ont rejoint l'Université populaire ce mardi de février, dans une MC93 déserte pour cause de répétitions multiples de futurs spectacles. Cette séance particulière, pause à mi-distance de cette première année, fut un bilan rapide des débuts de l'UP, et une projection vers les mois prochains.

80 visiteurs on été comptabilisés depuis octobre, dont 51 personnes différentes. Ce qui n'est pas si mal pour un début. Est souligné l'appui fondamental de la MC93 et de sa communication tous azimuts, y compris sur le site internet qui a fait une place à notre jeune institution.

Les objectifs de l'UP ont été rediscutés. Entre les possibilités d'une UP "grand public" avec des intervenants connus/spécialistes/experts de questions diverses capables de remplir des salles, et les possibilités d'une UP différente, plus conviviale et auto-réflexive mais moins nombreuse. C'est cette deuxième option qui est retenue, afin de favoriser les échanges et à terme des productions de savoirs communs. Ce qui n'exclut pas le cas échéant l'invitation de personnalités connues et reconnues.

À côté de ces considérations quant à la nature de l'UP, un retour a été fait sur les finalités de l'éducation populaire actuelle, dans un paysage social et politique mouvementé. Quel rôle pouvons-nous y tenir nous-mêmes, lors de nos séances ? Après discussion ouverte, il est décidé que les quatre prochaines séances de l'UP seront consacrées aux domaines suivants :

Mardi 26 mars : Nos modes continus et discontinus de rencontre avec la culture 

Un film sur le positionnement de l'éducation populaire vis-à-vis de la culture sera projeté en ouverture de la séance, avec le sociologue-militant de l'éducation populaire Christian Maurel.

Mardi 16 avril : Le média radiophonique dans nos formations individuelles et collectives

Cette séance nous verra partager nos expériences de vie et d'apprentissage avec le média radio. À l'issue de cette séance (dont l'horaire sera exceptionnellement avancé à 18h), possibilité d'assister à 20h au spectacle Radio Live (6 €). Excellent façon de poursuivre la réflexion ouverte à la fin du spectacle, avec les metteuses en scène.

Mardi 28 mai : Théâtre, philosophie et appropriation culturelle

Séance avec François Noudelmann, philosophe et enseignante universitaire. Cette intervention inaugurera une série de soirées sur la philosophie, que l'UP tentera de mettre à son programme pendant la saison 2019-2020.

Mardi 25 juin : Démocratie : délégataire, participative, directe ?

Pour terminer cette première année, il a été décidé d'inventer ce que pourraient être à l'avenir quelques-unes de nos rencontres régulières, centrées sur notre réflexion commune face à l'actualité. Les événement sociaux et politiques que nous traversons semblent comme par avance nourrir nos débats de cette dernière séance avant l'été.

Dates