mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2019 / 2020

Présentation

Tout le monde ne peut pas être orphelin

Jean-Christophe Meurisse - Les Chiens de Navarre
Théâtre — Création 2019
9 > 18 janvier
Durée estimée 1h30 – Salle Oleg Efremov

Il est aussi question des bons aspects dans cette pièce qui traite du thème de la famille. Mais surtout de tout le reste. Une psychanalyse sauvage dans un dispositif où le public est littéralement amené à se regarder en face.

Il est difficile de décrire la teneur d’un spectacle des Chiens de Navarre avant l’issue de la première représentation et cela vaut pour les membres mêmes de la compagnie ! La démarche de travail, désormais éprouvée, induit une transformation continue des scènes, choisies ou écartées, creusées ou délestées, à partir d’improvisations thématiques, proposées par Jean-Christophe Meurisse, à la manière d’un chef de big band de jazz. On peut toutefois prédire un féroce étrillage de la structure familiale, suscitant hilarité, rires nerveux ou jaunes qui signeront, tour à tour, notre distance au sujet traité.

Générique

Mise en scène Jean-Christophe Meurisse

Avec Judith Siboni, Lorella Cravotta, Charlotte Laemmel, Vincent Lécuyer, Hector Manuel, Olivier Saladin, Alexandre Steiger

Collaboration artistique Amélie Philippe
Régie générale François Sallé
Construction décors François Gauthier-Lafaye
Lumières Stéphane Lebaleur, Jérôme Perez
Son Isabelle Fuchs, Jean-François Thomelin
Costumes Sophie Rossignol
Régie plateau Nicolas Guellier

-

Production Chiens de Navarre

Coproduction Les Nuits de Fourvière — Festival international de la Métropole de Lyon, TAP — Théâtre Auditorium de Poitiers, La Villette — Paris, Théâtre de la Cité — CDN Toulouse Occitanie, TANDEM scène nationale, Le Volcan scène nationale du Havre, MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Maison des Arts de Créteil

Avec le soutien de la Ferme du Buisson — scène nationale de Marne-la-Vallée et du dispositif d’insertion de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne.

La compagnie Chiens de Navarre est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France et la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle.