BOBIGNY 2 – Reconstruction

BOBIGNY 2 – Reconstruction

Une exposition de Denis Darzacq
2021 — 2022

En décembre 2020, suite à l’annonce du deuxième confinement, la Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis est dans l’obligation de fermer à nouveau ses portes pour une durée alors indéterminée. Si le théâtre ne peut plus accueillir de public, il peut néanmoins continuer d’accompagner les artistes dans leur travail de création. C’est l’occasion pour la MC93 de réinventer son action sur le territoire et de solliciter le photographe Denis Darzacq avec l’envie de documenter la transformation du « cœur de ville » de Bobigny en pleine mutation. Le chantier de déconstruction du centre commercial BOBIGNY 2 vient effectivement de démarrer, le symbole de la fin d’une période pour toute une génération d’habitants qui, lorsqu’ils étaient jeunes, avaient élu domicile la journée dans ce lieu pour se rencontrer et se regrouper.

Denis Darzacq avait déjà travaillé près de 20 ans auparavant à Bobigny. Dans un ouvrage intitulé Bobigny Centre-ville, accompagné de l’autrice Marie Desplechin, le photographe était allé à la rencontre des jeunes balbyniens et balbyniennes, de leurs destins, de leurs amitiés, de leurs utopies, pour interroger leur relation à la ville, à son urbanisme, et à la mémoire des lieux. Deux décennies plus tard, il revient sur ses pas avec la série BOBIGNY 2 – Reconstruction, et fait du centre commercial en déconstruction le théâtre des mutations de la vie de la jeunesse, de ses interactions, de ses espoirs et de ses épreuves en temps de pandémie.

En demandant à une vingtaine de jeunes qui fréquentent la MC93 d’investir le chantier par leurs gestes et leurs corps et d’imaginer tous les modes de relation qu’ils pourraient avoir les uns avec les autres, Denis Darzacq met à jour un nouveau vocabulaire corporel. Celui des liens sociaux que la jeunesse tente d’imaginer pour l’avenir. Chaque photographie est un état de la jeunesse à mi-chemin entre un monde en déconstruction et un futur qu’elle aura la charge de reconstruire.

Matthias Tronqual, commissaire de l’exposition
 

Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction

« Ces jeunes dans leur action, en tentant de résister à cette distanciation sociale, touchent quelque chose de fort concernant notre époque. Ils sont là, vivants et volontaires, prêts à une reconstruction »

Denis Darzacq 

Les photos sont exposées à la gare routière de Bobigny et dans l'espace public du 30 mars au 13 avril et à la MC93 jusqu'au 22 mai 2022. 

BOBIGNY 2 – Reconstruction
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction 2
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction
Exposition BOBIGNY 2 – Reconstruction

En écho à cette production photographique, l'autrice Penda Diouf a composé un recueil de textes illustré par la série. À partir de cinq mots qui, selon elle, caractérisent la jeunesse séquano-dyonisienne — respiration, rêve, éclat, solidarité, politique — elle propose un hymne porté par l'urgence de vivre. 

En lien avec
BOBIGNY 2 - Reconstruction © Denis Darzacq
Entretien
BOBIGNY 2 - Reconstruction
Entretien avec Denis Darzacq autour de l'exposition