mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2022-2023

Présentation

Et que mon règne arrive

Odile Sankara — Léonora Miano
Théâtre — création 2021
Du 25 au 29 janvier 2023
1h20 – Salle Christian Bourgois

Le théâtre pour encourager les femmes du continent africain à retrouver leur mémoire doublement effacée par des années de colonisation et de machisme ordinaire et à se libérer d’un féminisme européocentré aux relents de néocolonialisme.

La sororité planétaire ne serait-elle qu’un leurre pour des femmes africaines à la recherche d’un nouvel espoir : celui d’être le moteur d’une transformation du monde. Comment être reconnues et écoutées quand on a été niées pendant des décennies, comment sortir de la culpabilité, comment se réclamer des grandes figures féminines africaines qui ont lutté, armes à la main, pour défendre leur liberté, en même temps que celles des hommes ? L’africaine sub-saharienne doit tout à la fois retrouver la mémoire et défendre ses savoirs intimes et spirituels pour « imaginer le règne du féminin ». Avec la force d’une écriture rythmée qui ne refuse ni l’humour ni la violence, Léonora Miano, creuse sans complaisance dans les contradictions inhérentes au féminin comme au masculin.

Générique

Texte Léonora Miano
Mise en scène Odile Sankara assistée de Ali K. Ouédraogo

Avec Florisse Adjanohoun, Safourata Kaboré, Emmanuel Rotoubam Mbaïdé

Scénographie Yssouf Yaguibou
Chorégraphie Salia Sanou
Lumière Delphine Perrin
Assistée de Aziz Gyengani
Musique & son Patinda David Zoungrana assisté de Soumaïla Compaoré
Costumes Martine Somé
Assistante comédiennes Sidonie Kiendrebeogo

-

Production Compagnie Kandima

Coproductions Les Récréâtrales, Comédie – Centre Dramatique National de Reims, Les Francophonie – des écritures à la scène

Soutien Institut français – Dispositif Des mots à la Scène

Biographie(s)
Odile Sankara

Odile Sankara est l’une des figures les plus emblématiques de la vie théâtrale du Burkina Faso (le pays des hommes intègres). Comédienne de formation, elle va très vite jouer sur les scènes françaises à l’invitation de Jean Lambert-Wild et de Jean-Louis Martinelli, qui lui confie le rôle de Médée. De ces rencontres naît le désir de mettre en scène et elle crée alors sa propre compagnie : Kandima. Elle fait entendre Aimé Césaire, Aristide Tarnagda, Sony Labou Tansi, jouant dans des lieux non théâtraux, proposant un théâtre de textes engagés dans des combats politiques et sociétaux, défendant l’inscription des femmes africaines dans le paysage culturel de son continent. Elle est présidente des Récréâtrales de Ouagadougou, espace et festival panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales.

Dates
tarifs

de 27€ à 9€

Vous pouvez aussi réserver
par téléphone
au +33 (0)1 41 60 72 72
et par mail.

La saison prochaine
adhérez au Pass illimité
et venez quand vous voulez !
dès 7€ par mois
de septembre à juin !
+ d'infos