mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2022-2023

Présentation

Frontera / Procesión – Un Ritual de Água

Amanda Piña
Parade, Danse — création 2022
Dimanche 25 septembre
– Pantin

Décoloniser les arts et la culture : telle est l’ambition d’un projet pluridisciplinaire au long cours intitulé Endangered Human Movements, qui depuis 2014 explore les mouvements humains. Frontera / Procesión – Un Ritual de Água constitue le quatrième volet de cette recherche.

Le dernier spectacle conçu par Amanda Piña plonge ses racines dans l’histoire de la conquête et de la colonisation de l’Amérique. Il s’intéresse aux formes contemporaines de violence et de domination, à l’instar de celles que l’on trouve dans la ville de ­Matamoros, dans le nord du Mexique et à la frontière avec les États-Unis – là où se sont installées des usines employant une main d’œuvre bon marché, sur fond de narcotrafic. Dans une démarche qui se situe à la croisée de l’anthropologie, de l’histoire, de la philosophie, des arts visuels et de la danse, elle explore les possibilités d’une chorégraphie des frontières, en mêlant les récits coloniaux, les pratiques indigènes et la culture hip-hop. En associant à son travail des personnes en marge, des femmes en situation de précarité, de vulnérabilité et des amateurs, la chorégraphe invente un « rituel de l’eau » contemporain, imagine de nouvelles formes de solidarité, des mouvements visant à décoloniser les arts, mais aussi les corps.

Avec le Festival d’Automne à Paris et le CN D - Centre national de la danse.

       

Générique

Direction artistique et chorégraphie, Amanda Piña

Performance, Valentina Wong, Dafne del Carmen Moreno, Quetzally Soto, Rodrigo de la Torre Coronado, Matilde Amigo, Mariê Mazer, Jorge Luis Cruz Carrera, Rocio Marano, Salvador Rodriguez Guerra

Conception artistique, Michel Jimenez
Chorégraphie et transmission danse de Matamoros, Rodrigo de la Torre Coronado
Musique et composition, Christian Müller
Percussions, Juan Luiz Cruz Carrera, Salvador Rodriguez Guerra
Recherche, Juan Carlos Palma Velasco, Amanda Piña
Opérateur QLab, Michel Jimenez
Recherche, théorie, dramaturgie, Nicole Haitzinger
Costumes, La mata del veinte, Julia Trybula, Coloriage Sartoria Sociale
Administration, Angela Vadori / Smart.at
Conseil, Marie-Christine Barrata Dragono

-

Production nadaproductions
Distribution Something Great / Katharina Wallisch
Production de la tournée francilienne, Festival d’Automne à Paris

Coréalisation CND Centre national de la danse (Pantin) ; MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; Festival d’Automne à Paris

Coproduction Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles) ; Museum of Contemporary Art Kiasma (Helsinki) ; asphalt Festivals (Düsseldorf)
Avec le soutien de la Ville de Vienne, ministère des Affaires étrangères du Mexique, Ambassade du Mexique à Vienne, National School of Folkloric Dance of México, INBA – National Institute of Fine Arts México
Dans le cadre du Festival FORMES OLYMPIQUES

dates
  • dim 25 septembre 2022 – 16:00
tarifs

Gratuit

À savoir

Rendez-vous à 16h
Place de la Pointe
93500 Pantin