mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_2mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_02nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite

Saison 2017 / 2018

Salle Oleg Efremov
Présentation

Jusque dans vos bras

Jean-Christophe Meurisse & Les Chiens de Navarre
Théâtre – Création
24 > 29 avril
- 1h45

Les Chiens de Navarre offrent avec Jusque dans vos bras une tentative de psychanalyse humoristique de l’Histoire de France et de ses grandes figures, et questionnent entre sérieux et sarcasme, ce que l’on appelle identité nationale.

Un collectif ayant trouvé sa marque de fabrique dans la déconstruction par le rire d'institutions ou de réalités contemporaines comme le couple, l'entreprise ou les médias. À travers une série de tableaux et de situations burlesques, improbables ou plus graves, toujours avec un sens aigu du rythme, c'est ici une certaine histoire de France qui se trouve citée à comparaître sur scène.

Générique

Mise en scène Chiens de Navarre / Jean-Christophe Meurisse

Avec Caroline Binder, Céline Fuhrer, Matthias Jacquin, Charlotte Laemmel, Athaya Mokonzi, Cédric Moreau, Pascal Sangla, Alexandre Steiger, Maxence Tual, Adèle Zouane

Collaboration artistique Amélie Philippe

Régie générale et création lumières Stéphane Lebaleur
Création et régie son Isabelle Fuchs
Régie son Jean-François Thomelin
Régie plateau et construction Flavien Renaudon
Décors François Gauthier-Lafaye
Création costumes Elisabeth Cerqueira

Direction de production Antoine Blesson
Administration de production Emilie Leloup
Chargée de production Léa Couqueberg
Attaché d’administration et de production Allan Périé

-

Production Chiens de Navarre

Coproduction Nuits de Fourvière — Lyon, Théâtre Dijon Bourgogne — centre dramatique national, Théâtre de Lorient — centre dramatique national, Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise — L’apostrophe,  scène nationale du Sud-Aquitain — Théâtre de Bayonne, Théâtre du Gymnase — Les Bernardines — Marseille, Le Volcan – scène nationale du Havre, La Filature — scène nationale de Mulhouse.

Avec le soutien à la création de la Villette — Résidences d’artistes 2016, Les Plateaux Sauvages — Etablissement culturel de la Ville de Paris, La Ferme du Buisson — scène nationale de Marne-la-Vallée, T2G — Théâtre de Gennevilliers.

La compagnie CHIENS  DE NAVARRE est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication — DRAC Île-de-France et la Région Ile-de-France.

Biographie(s)
Jean-Christophe Meurisse

Après une formation de comédien à l’ERAC, Jean Christophe Meurisse se détourne peu à peu du jeu pour créer en 2005 les Chiens de Navarre.

Une raclette est créée au Théâtre des Halles à Paris en 2008, puis re-créée en juin 2009 dans le cadre du festival (tjcc) au Théâtre de Gennevilliers. Le spectacle est repris entre autres au Théâtre de Vanves, à La rose des vents, au Centre Pompidou Paris, au Théâtre des Bouffes du Nord, au Festival d’Aurillac, au TAP Poitiers, aux Subsistances à Lyon, au festival bis-ARTS à Charleroi…

L’autruche peut mourir d’une crise cardiaque en entendant le bruit d’une tondeuse à gazon qui se met en marche est créé en novembre 2009 dans le cadre du festival Beaubourg-La-Reine au Centre Pompidou Paris, puis est repris à la ménagerie de verre, au Théâtre de Gennevilliers, au festival actOral.10, au Nouveau Théâtre de Besançon, au Théâtre de Brétigny-sur-Orge ou encore au festival Walls and Bridges à New York.

En septembre 2010, le Centre Pompidou Paris propose à Jean-Christophe Meurisse une carte blanche. Il crée avec les Chiens de Navarre une série de performances de plus de trente heures en quatre jours, intitulée Pousse ton coude dans l’axe. Certaines de ces performances sont par la suite reprises à actOral.11 ou encore au festival Les Urbaines à Lausanne.

En janvier 2012, il crée Nous avons les machines à la Maison des Arts de Créteil, au Centre Pompidou Paris, au Théâtre de Vanves, au Théâtre de Gennevilliers, au TAP Poitiers…

En novembre 2012, Jean-Christophe Meurisse et les Chiens de Navarre présentent à la Ménagerie de Verre Les danseurs ont apprécié la qualité du parquet, premier spectacle véritablement chorégraphique repris ensuite au Festival d’Aurillac, aux Subsistances à Lyon, au festival bis-ARTS à Charleroi, festival EXIT à la MAC Créteil, L’Apostrophe à Cergy-Pontoise, La Ferme du Buisson à Noisiel, Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines...

En février 2013, il crée Quand je pense qu’on va vieillir ensemble aux Subsistances à Lyon, à la Maison des Arts de Créteil, au Théâtre de Vanves, au Théâtre des Bouffes du Nord, puis au Festival d’Aurillac, au TAP Poitiers, au Carré des Jalles à Saint-Médard en Jalles, au Théâtre Sorano à Toulouse…

En février 2014, le Théâtre du Rond-Point accueille pendant quatre semaines le Festival Les Chiens de Navarre avec Une raclette, Nous avons les machines et la performance Regarde le lustre et articule issue de Pousse ton coude dans l’axe.

En février 2015, il créé Les armoires normandes à la Maison des Arts de Créteil, puis en tournée à L’apostrophe, scène nationale de Cergy et du Val d’Oise, au Théâtre des Bouffes du Nord, aux Subsistances à Lyon, au Carré des Jalles à Saint-Médard en Jalles, au Palais des Beaux Arts à Charleroi…

Outre le théâtre, Jean-Christophe Meurisse réalise en 2013 son premier moyen métrage Il est des nôtres. Le film reçoit le Prix du public et le Prix de la meilleure interprétation pour l’ensemble des comédiens au Festival Silhouette à Paris (septembre 2013), le Prix du Syndicat National de la Critique de cinéma et de films de télévision dans la catégorie « meilleur court métrage » (février 2014), le Prix du Jury Jeunes de la Corrèze et le Grand Prix Ciné+ au Festival de Brive (avril 2014).

En 2015, Jean-Christophe tourne son premier long métrage Apnée, sélectionné au Festival de Cannes 2016 dans le cadre de la Semaine de la critique.

tarifs

25€ à 9€

Vous souhaitez réserver par téléphone ?
Contactez-nous au +33 (0)1 41 60 72 72

À savoir

La Garderie éphémère
Chaque samedi, la MC93 s'occupe de vos enfants pendant que vous assistez au spectacle. + d'infos