mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2018 / 2019

Présentation

Le Père

Julien Gosselin
Théâtre
13 > 29 septembre
1h15 – Nouvelle Salle

À quoi tient une vie d’homme ? La vie qu’on a imaginée, les promesses nourries dès l’enfance, de plus en plus étoffées, et l’aventure de l’âge adulte ? Adversité, bonheur, malheur résonnent sans fioriture dans le texte de Stéphanie Chaillou, incarnés en un personnage d’agriculteur d’une poignante humanité interprété par Laurent Sauvage.

Une vie tient parfois à un fil. Quand cette évidence vous frappe, brutalement, elle peut vous abattre plus ou moins durablement. Et si l’on trouve alors la force de résister, la lutte est sans merci. Contre soi-même et contre le monde qui vous regarde crever sans ménagement. Laurent Sauvage déploie avec un égal bonheur les registres de l’accablement ou de la rage, donnant à entendre toutes les nuances des sentiments et l’articulation de la pensée intime d’un être en crise. L’adaptation sensible et inventive de Julien Gosselin confère à ce conte moral une intensité hypnotique.

Avec le Festival d'Automne à Paris
En partenariat avec France Culture
.

       

Générique

Adaptation, scénographie et mise en scène Julien Gosselin

D’après L’Homme incertain de Stéphanie Chaillou

Avec Laurent Sauvage

  • Scénographie Julien Gosselin et Nicolas Joubert
    Création lumière Nicolas Joubert
    Création vidéo Pierre Martin
    Création musicale Guillaume Bachelé
    Création sonore Julien Feryn
    Arrangements Joan Cambon
    Régie générale et plateau Valentin Dabbadie
    Régie son Hugo Hamman
    Régie lumières et vidéo Anaïs Parmentier
    Direction technique Nicolas Ahssaine

  •  

     

-

Production Si vous pouviez lécher mon cœur

Coproduction TNT — Théâtre national de Toulouse, la Comédie de Béthune, Théâtre d’Arles

Coréalisation MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Festival d’Automne à Paris

Avec le soutien de Montévidéo — Marseille.

Spectacle créé le 7 novembre 2015 au TNT — Théâtre national de Toulouse.

Texte publié aux Éditions Alma.

En savoir +