mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

La Fabrique d’expériences

Présentation

Les derniers jours de l'Humanité

Projet participatif

Les derniers jours de l’Humanité, est une oeuvre démesurée, monumentale, comportant plus de 209 scènes, 500 personnages, d’innombrables changements de décors et de lieux, avec en toile de fond la Première Guerre mondiale. Le metteur en scène Nicolas Bigards présentera cette pièce en janvier 2018 à la MC93.

Cette pièce, ce sont aussi des voix : toutes les voix que Karl Kraus a pu entendre, capter, dans la rue, les cafés, les salles de théâtre, à la radio, ces voix qui reflétaient l’état d’esprit de son époque. Ce sont des milliers de citations, de discours, de rumeurs, de titres, de manchettes.

En vue de sa création en 2018, Nicolas Bigards souhaite faire entendre cette multitude, cette diversité de points de vue, en créant un choeur d’amateurs qui réunira comédiens, chanteurs et musiciens.

Calendrier du projet

Répétitions : 1 samedi par mois de janvier 2017 à juin 2017
Représentations : en janvier 2018 sur le grand plateau de la salle Oleg Efremov de la MC93

inscription au projet


Inscription avant le 15 novembre 2016, auprès de :
Gaëlle Brynhole
brynhole@mc93.com
+33 (0)1 41 60 72 74

Merci d'indiquer dans votre mail :
- une adresse postale
- un numéro de téléphone
- votre âge
- si vous avez une spécialité ou pratique artistique
- si vous assisterez à la réunion d'information (recommandé)

Réunion d’information
Mardi 13 décembre 2016 à 19h en présence de l’équipe artistique à Canal 93 (Bobigny)
Voir comment venir 

Biographie(s)
Nicolas Bigards

Le théâtre chez Nicolas Bigards est une histoire de rencontres avec des comédiens, des metteurs en scène, des auteurs. Il connaît son premier choc de théâtre en assistant à une représentation des Derniers jours de l’humanité de Karl Kraus dans la mise en scène de Philippe Delaigue et Enzo Cormann. Delaigue deviendra ensuite son professeur. Il lui mettra le pied à l’étrier en 1991 en lui faisant rencontrer Wladislaw Znorko, qu’il assistera sur La Cité Cornu, avec comme interprète Bruno Boeglin. Cette double rencontre achèvera son entrée en théâtre. 

En 1995, il entame une longue collaboration artistique avec Jean-François Peyret : Traité des passions Descartes / Racine (1995), Traité des passions II (Notes pour une pathétique) et Traité des passions III (Traité des couleurs) (1996), Un Faust-Histoire naturelle (1998), Histoire naturelle de l’esprit et Projection privée / Théâtre public - Sur des poèmes d’Auden (2000), La Génisse et le Pythagoricien (2002). En 2001, il coréalise avec Jean-François Peyret Le Vol au-dessus de l’océan, pièce radiophonique de Bertolt Brecht et Turing Machine en 1999 à la MC93. En juillet 2005, ils organiseront ensemble Ce soir on improvise mais c’est cet après-midi, série de lectures, d’ateliers et de rencontres avec scientifiques, écrivains et philosophes, à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon dans le cadre du Festival d’Avignon. 

Nicolas Bigards crée en 2003 à la MC93 Manuscrit corbeau de Max Aub, puis en 2006, Nothing Hurts de Falk Richter. En 2007, c’est avec Barthes le Questionneur que le projet artistique de Nicolas Bigards s’ancre à la MC93 sur la durée, avec Chroniques du bord de scène en 2008, Chroniques du bord de scène - saison 2 - Hello America en 2009 et Chroniques du bord de scène saison 3 - USA d’après John Dos Passos en 2010. En 2011, dans le cadre du cycle António Lobo Antunes, il met en scène l’adaptation de deux romans : Fado Alexandrino en collaboration avec Georges Lavaudant et Le Traité des passions de l’âme. En 2012, il reprend la série des Chroniques du bord de scène, avec une cinquième saison constituée de deux épisodes, à partir de textes de James Ellroy, avec les élèves du Conservatoire de Bobigny, Judith Henry, Béatrice Demi Mondaine et Dimi Dero. Puis, en 2013, il adapte American Tabloïd. toujours de James Ellroy. 

En 2015, il met en scène Les Derniers jours de l’humanité de Karl Kraus avec le collectif Zavtra et le groupe rock Demi Mondaine.