mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_2mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_02nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite

Saison 2017 / 2018

Salle Oleg Efremov
Présentation

Nathan !?

Nicolas Stemann
Théâtre, Musique
27 septembre > 7 octobre
- 2h

Une mise en scène ambitieuse confronte l’hymne à la tolérance de Nathan le Sage de Lessing, classique de la littérature allemande, à des textes de Elfriede Jelinek sur le terrorisme contemporain. Un dialogue sans concession entre hier et aujourd’hui et un questionnement indispensable, troublant mais vivifiant, hors des idées reçues et du politiquement correct.

L'intolérance religieuse et les guerres qui en découlent traversent les siècles avec une régularité effrayante. Les trois religions monothéistes, en revendiquant chacune un seul vrai dieu, n'ont cessé de créer des prosélytes persuadés que leur salut éternel viendrait de l'extermination des prosélytes concurrents. Face à ces combattants de la haine, des voix se sont élevées, dont celle de Lessing, emblématique disciple de la philosophie des Lumières en Allemagne.

Avec Nathan le Sage, il fait entendre un message de tolérance qui a traversé les siècles. Mais le monde a changé depuis 1779 et il ne paraissait plus possible à Nicolas Stemann de ne pas faire entendre en écho une parole d'aujourd'hui, celle de Elfriede Jelinek, grande voix du théâtre allemand contemporain pour construire cette aventure théâtrale qui bouscule les codes de représentation tout autant que le confort d'un discours lénifiant trop souvent inefficace.

Générique

Mise en scène Nicolas Stemann

D’après Gotthold Ephraim Lessing et Elfriede Jelinek
Traduction et dramaturgie Mathieu Bertholet

Avec Véronique Alain, Lorry Hardel, Lara Khattabi, Mounir Margoum, Elios Noël, Serge Martin, Laurent Papot, Lamya Regragui

Et deux musiciens Waël Koudaih (Rayess Bek) et Yann Pittard

Conseil dramaturgique Benjamin von Blomberg
Scénographie Katrin Nottrodt
Musique Waël Koudaih (Rayess Bek)
Costumes Marysol del Castillo
Vidéo Claudia Lehmann
Lumière Mattias Bovard
Construction décor Ateliers du Théâtre de Vidy
Assistanat mise en scène Nora Bussenius
Assistanat mise en scène tournée Mathias Brossard
Stagiaire assistanat Costumes Giulia Rossini

-

Production déléguée Théâtre de Vidy

Coproduction MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Théâtre National de Strasbourg, Théâtre National de Bretagne — Rennes, Bonlieu Scène nationale d’Annecy et La Bâtie-Festival — Genève dans le cadre du Programme INTERREG France-Suisse 2014-2020.

Avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, DRAC et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Remerciements au Thalia Theater Hambourg.

L'Arche est l'agent théâtral d'Elfriede Jelinek.

Biographie(s)
Nicolas Stemann

Né en 1968, Nicolas Stemann est brièvement passé par la philosophie et la littérature avant de faire du théâtre. Il étudie la mise en scène au séminaire Max Reinhardt de Vienne et à l’Institut pour le théâtre filmé et le film de Hambourg.

S’attaquant aussi bien aux classiques du répertoire qu’aux écritures contemporaines, avec une prédilection pour celle d’Elfriede Jelinek, Nicolas Stemann aborde les textes dramatiques avec une passion sans cesse renouvelée. Tout nouveau projet est pour lui l’occasion de réinterroger la forme théâtrale, dans le but de trouver les meilleurs moyens de déployer l’énergie propre à chaque œuvre. Pianiste à ses débuts, travaillant aussi bien pour le théâtre que pour l’opéra, Nicolas Stemann construit son langage de metteur en scène avec la rigueur et la souplesse qu’ont les musiciens. C’est en chef d’orchestre d’une fidèle troupe de collaborateurs qu’il façonne ses spectacles.

Dès 2002, il se fait remarquer par une mise en scène particulièrement libre d’Hamlet à Hanovre. Puis, avec Les Brigands de Schiller (2008), il commence à mettre en place une utilisation très musicale du texte théâtral, le considérant avant tout comme une partition, s’affranchissant par la même de la contrainte des personnages. Chacune de ses mises en scène est l’occasion d’inventer une façon nouvelle et iconoclaste pour les comédiens de s’approprier le texte et de le faire entendre au public. Le public francophone a notamment pu découvrir son travail au Festival d’Avignon avec Les Contrats du commerçant, une comédie économique et une intégrale de Faust I + II.

Depuis 2015, Nicolas Stemann est metteur en scène permanent au Münchner Kammerspiele (direction Matthias Lilienthal). Il met en scène en avril 2016 Wut (Rage), texte écrit par Elfriede Jelinek suite aux attentats de Paris de janvier 2015.

Dates
tarifs

25€ à 9€

Vous souhaitez réserver par téléphone ?
Contactez-nous au +33 (0)1 41 60 72 72

À savoir

La Garderie éphémère
Chaque samedi, la MC93 s'occupe de vos enfants pendant que vous assistez au spectacle. + d'infos

Télécharger le programme de salle.