mc93_icon_1mc93_icon_10mc93_icon_11mc93_icon_12mc93_icon_13mc93_icon_14mc93_icon_15mc93_icon_16mc93_icon_17mc93_icon_18mc93_icon_19mc93_icon_20mc93_icon_21mc93_icon_22mc93_icon_23mc93_icon_24mc93_icon_25mc93_icon_26mc93_icon_3mc93_icon_4mc93_icon_5mc93_icon_6mc93_icon_7mc93_icon_8mc93_icon_9menu-billetteriemenu-calendriermenu-offcanvasmenu-saisonnoir_et_rouge_01noir_et_rouge_02noir_et_rouge_03noir_et_rouge_04noir_et_rouge_05noir_et_rouge_06noir_et_rouge_07noir_et_rouge_08noir_et_rouge_09nouveau_symbol_01nouveau_symbol_03nouveau_symbol_04nouveau_symbol_05nouveau_symbol_06nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08nouveau_symbol_09pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2017 / 2018

Salle Oleg Efremov
Présentation

Orestie, Opéra Hip Hop

D' de Kabal & Arnaud Churin
Théâtre, Musique, Danse — Création
7 > 13 mars
- 2h15

Avec Orestie, D’ de Kabal et Arnaud Churin réinventent au travers de la culture Hip-Hop l’un des plus anciens mythes antiques grecs pour en faire ressortir toute l’actualité : la place du conflit dans la société et la naissance d’une justice démocratique.

Poésie populaire, voix alternative, antisociale ou politique, le hip hop a depuis longtemps avec ses images, ses sons et ses propres mythes un rôle de perturbateur et de subversion comme l’eut la tragédie grecque en son temps. 

Si Agamemnon et les Choéphores sont adaptées par D' de Kabal, les Euménides ont fait l'objet d'une totale réécriture. Les questions posées par Eschyle à travers cette histoire de vengeance, de malédiction et de jugement témoignent des mêmes interrogations que celles dont est porteur le rap et esquissent dans son dénouement les traits d’une communauté harmonieuse capable de traiter tous ses enfants de la même façon.

Signature du livre Orestie

Samedi 10 mars à 21h à la librairie de la MC93.

À l'occasion de la sortie d'Orestie de D' de Kabal, aux éditions L'Œil du Souffleur, une rencontre de signature est organisée à la librairie de la MC93.

Renseignements au 01 41 60 72 72.

Générique

Écrit par D’ de Kabal

Mise en scène Arnaud Churin et D’ de Kabal

Documentation, dramaturgie, révision du texte Emanuela Pace

Collaboration à la mise en scène Arnaud Chéron

Avec Arnaud Churin, Murielle Colvez, D’ de Kabal, Mia Delmaë, Marie Dissais, Didier Firmin, Hutch, KIM, Kohndo, Mike Ladd, Franco Mannara, Nina, Raphaël Otchakowski, Emanuela Pace, Guillaume Rannou, Scouilla, Arnaud Vernet Le Naun, Alexandre Virapin, Isabelle Zanotti 

  • Création musicale collective sous la direction d’Arnaud Vernet Le Naun et Franco Mannara
  •  
  • Scénographie Philippe Marioge 
  • Création lumières Kelig Le Bars 
  • Costumes Sonia de Sousa et Olivier Bériot 
  • Son Thierry Cohen, Eric Berrard, Sébastien Viguié 
  • Régie générale Richard Pierre 
  • Régie lumières Pascal Alidra et Clémence Perrin
  • Et l'équipe technique de la MC93 
-
  • Production R.I.P.O.S.T.E.
    Coproduction MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Le POC Alfortville
    Avec le soutien du ministère de la Culture - Direction générale de la création artistique, de la Région Île-de-France au titre du soutien à la création, du conseil départemental du Val-de-Marne pour l'aide à la création, du Fonds SACD pour la création lyrique, d'ARCADI Île-de-France, de la SPEDIDAM et de l'Ecole du Théâtre National de Bretagne à Rennes dans le cadre de son dispositif d'insertion. 

    R.I.P.O.S.T.E. bénéficie de l'aide à la structuration du ministère de la Culture - DRAC Île-de-France musique. R.I.P.O.S.T.E. est soutenue par la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle et le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

    En partenariat avec la Sirène Tubiste et Silence !.

  • Production Antoine Blesson, Emilie Leloup, Allan Périé et Margot Guillerm
Biographie(s)
D' de Kabal

D’ de Kabal se définit avant tout comme un chercheur, un expérimentateur de croisements entre les disciplines. Il commence le rap en 1993, co-créateur du groupe KABAL, et tourne pendant deux ans avec le groupe ASSASSIN de 1995 à 1997, à l’époque l’un des groupes phare de la scène française. 

De 1998 à 2001, en plus du rap, il multiplie les expériences au théâtre, où il découvre un nouvel espace de jeu. Il apprend le métier de comédien aux côtés de Mohamed Rouabhi, qui le met en scène dans les spectacles Malcolm X, Soigne ton droit, Requiem Opus 61. Dans ces pièces, il joue et il rappe, et la réaction, les échanges avec le public ont changé irrémédiablement son approche de ce métier à double facette : auteur et diseur. 

En 2001, il découvre le Slam. Dès 2002, avec deux collègues slammeurs et un multi-instrumentiste (Félix J, Nada puis Abd El Haq et Franco Mannara), il fonde Spoke Orkestra (deux albums en 2004 et 2007). 

Entre 2003 et 2007, il est le co-créateur d’un des plus importants événements Slam du territoire : Bouchazoreill à la Boule Noire, puis au Trabendo. Au théâtre, de 2005 à 2007, il joue dans deux créations de Stéphanie Loïk : Sozaboy suivi de Monne, Outrages Et Défis, puis en 2010-2011 dans Timon d’Athènes mis en scène par Razerka Lavant. 

En 2005, il fonde sa propre compagnie, R.I.P.O.S.T.E., implantée à Bobigny, et multiplie les projets, toujours au croisement des différentes disciplines qui l’ont nourri (la musique, le slam, l’écriture et le théâtre) : projet 93 Slam Caravane (ateliers et sessions slam en Seine-Saint-Denis), festival Perturbance (musique et improvisation), projet Université Hip-Hop Mobile (espace de rencontres, d’échanges, de recherches et de transmission autour de la culture hip hop). 

Il enrichit également son expérience théâtrale en créant plusieurs spectacles dont il est cette fois-ci à la fois l’auteur et le metteur en scène : Ecorces de Peine, un spectacle sur l’esclavage qui mêle danse hip hop, Slam/Poésie et Human beat box (2006) ; Les Enfants Perdus, un spectacle co-mis en scène avec Farid Berki sur l’histoire du hip hop mêlant Slam/Théâtre, danse hip-hop ; Djing (2008), Femmes de Paroles, un spectacle qui donne la parole à un groupe de huit femmes, slameuses, rappeuses, comédiennes et danseuses (2009). Il fonde en 2008 le collectif Stratégies Obliques à Chelles avec le pianiste Benoit Delbecq et le guitariste multi-instrumentiste Franco Mannara. D’ de Kabal joue ensuite dans Zip Gun un spectacle sur la poésie urbaine mis en scène par Mathieu Bauer, et écrit et joue Une nuit en palabres mis en scène par Hassan Kouyaté. 

En 2011, il crée le conte vocal Le petit Chaperon en sweat rouge à destination du jeune public. En 2012, mise en scène de Comme une Isle, texte de Leïla Cukierman, création au Grand Parquet, tournée en France. En 2013, dans le cadre des Sujets à Vif SACD/Festival d’Avignon, il crée Créatures, avec la danseuse Emeline Pubert. Puis, il monte Silencio, autre spectacle jeune public, avec le chorégraphe Farid Ounchiouene et le musicien Franco Mannara. En 2013 toujours, il crée avec le collectif Stratégies Obliques, Tout va bien en Amériques, mis en scène par David Lescot au Théâtre des Bouffes du Nord. Enfin en 2015, il crée L’homme-femme / Les mécanismes invisibles, premier volet d’une tétralogie intitulée Fêlures sur les relations hommes - femmes. En janvier 2019, il créera la tétralogie Fêlures à la Colline – théâtre national.

Arnaud Churin

Admis en 1989 au Conservatoire de région de Rennes, Arnaud Churin travaille avec Olivier Py et est élève du « théâtre en actes » de Lucien Marchal, à Paris. En 1992, il entre au Conservatoire national de Paris, dans les classes de Caroline Marcadé, Alain Zaepfel, Pierre Vial, Stuart Seide, Dominique Valadié. 

Il participe aux premières créations d’Olivier Py et Eric Vigner. Il travaille sous la direction de Pierre Guillois, Stuart Seide, Bruno Bayen, Jean-Marie Patte, Michel Didym, Alain Ollivier, Laurent Laffargue, Eric Lacasdade, Jean-Christophe Perton, Alvaro Garcia de Zuniga, Bérangère Jannelle, Bernard Lévy, Guillaume Rannou, Catherine Riboli, Christophe Perton, Claude Buchwald, Sébastien Laurier, Laurent Gutmann et Olivier Balazuc. Il est encore régulièrement distribué dans les mises en scène d’Eric Lacascade. 

Entre 1993 et 1998, il participe à l’élaboration des spectacles de la compagnie de théâtre de rue Eclat Immédiat et Durable. En 2000, il met en scène son premier spectacle L’ours normand, Fernand Léger, puis en 2004 Pas vu (à la télévision), en 2010 Fragments d’un discours amoureux d’après Roland Barthes et en 2014 L’enfant de demain d’après Serge Amisi. Ses spectacles ont été joués au Théâtre de la Bastille, au Théâtre de la Cité Internationale, à la MC93, au Théâtre Vidy-Lausanne, au Théâtre de la Ville... 

Depuis 2009, il développe une étroite collaboration avec D’ de Kabal.

Dates
  • mer 07 mars 201820h30
  • jeu 08 mars 201814h30
  • ven 09 mars 201820h30
  • sam 10 mars 201818h30
  • dim 11 mars 201816h30
  • mar 13 mars 201820h30
tarifs

25€ à 9€

Vous souhaitez réserver par téléphone ?
Contactez-nous au +33 (0)1 41 60 72 72

À savoir

Avant spectacle
Posture collective et concentration
le 13 mars à 19h (45 min)
Gratuit sur réservation

La Garderie éphémère
Chaque samedi, la MC93 s'occupe de vos enfants pendant que vous assistez au spectacle. + d'infos