mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Magazine

Playcasts du Petit Bréviaire 2020

de Jean-François Peyret 

Nous en étions au deuxième épisode de notre Petit bréviaire tragique à l'usage des animaux humains du XXIè siècle qui aurait dû être présenté en juin dernier à la MC93 dans le cadre du ManiFeste de l'Ircam. Le coronavirus en a décidé autrement. Et de deux manières : d'abord parce que le spectacle fut annulé, mais surtout l'ampleur de cette crise sanitaire vient bousculer le programme du Petit bréviaire consacré à une exploration de la frontière entre animal et homme. Une telle zoonose nous oblige à réagir et à mettre ce virus au centre de notre dramaturgie. Nous tâcherons d'y répondre au Studio-théâtre de Vitry en mars prochain, si le monde d'après le permet.

Que faire d'ici-là ? À l'invitation de Frank Madlener de nous manifester dans la nouvelle version du festival et à l'initiative d'Agnès de Cayeux, nous proposons une rêverie-navigation entremêlant la musique in progress d'Alexandros Markeas, les images de la vidéaste Maëlla Mickaëlle cherchant à donner à voir le temps animal avec des bribes de mon journal de travail où des animaux non-humains passent et repassent dans la cage de mon langage. 

 Jean-François Peyret, août 2020.

Une création online, binaurale et visuelle pour un journal de travail.

 

www.tf2.re/playcasts/index.html