mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2016 / 2017

Présentation

La mort du poète

Centre de musique de chambre de Paris
Musique
Dimanche 22 janvier à 11h
1H – Théâtre-Cinéma du Garde-Chasse, Les Lilas

Il est impossible de dissocier la musique de Robert Schumann de sa vie sentimentale, qui se confond avec l’amour qu’il vouait à Clara Wieck, jeune pianiste prodige qu’il épousa en 1840 au terme de six années assombries par le refus obstiné du professeur Friedrich Wieck, le père de Clara, dont Schumann était l’élève.

La musique de chambre de Schumann est elle aussi celle des amours du poète, en particulier le quintette composé en 1842 et dont Clara tenait la partie pour piano. Le piano constitue en effet entre Robert et Clara le « trait d’union aux moments où Wieck leur défendait de se voir et de s’écrire » comme le précise Marcel Brion dans sa biographie Schumann et l’âme romantique (1954) : « Il n’y a pas une mesure, née entre 1834 et 1840, où la pensée de Clara ne soit incluse, dans la joie, l’espoir, la douleur, le chagrin. »

Programme
Robert Schumann, Gesänge der Frühe | 4. Bewegt
Robert Schumann, Romance op. 94 pour violoncelle et piano
Clara Schumann, 1ère Romance op. 22 pour violon et piano
Robert Schumann, Märchenbilder op. 113 n°3 pour alto et piano | 3. Rasch
Robert Schumann, Quintette avec piano op. 44

--

Depuis novembre 2015, le Centre de musique de chambre de Paris propose une manière inédite d’entendre et de voir la musique de chambre. En vue de s’adresser aux publics les plus nombreux possibles, il crée des spectacles musicaux résolument insolites, réalisés autour d’une œuvre majeure de musique de chambre.

Générique

Direction artistique et mise en scène Jérôme Pernoo

Avec
Irène Duval, violon
Brieuc Vourch, violon
Léa Hennino, alto
Adrien Bellom, violoncelle
Yedam Kim, piano 

Florian Hille, voix de Robert Schumann
Line Wies, voix de Clara Schumann

Dramaturgie Marianne Pernoo-Bécache

-

Production Centre de musique de chambre de Paris

Biographie(s)
Jérôme Pernoo

Jérôme Pernoo est un violoncelliste invité dans le monde entier.

Il joue au Carnegie Hall de New York, à la Philharmonie de Berlin, au Wigmore Hall de Londres, au Théâtre des Champs Elysées à Paris avec des orchestres tels que l’Orchestre National de France, le Deutsches Symphonie de Berlin, le Symphonique de Vienne ou le Chamber Orchestra of Europe.

Il enregistre pour Universal Music (Decca, Deutsche Grammophon).

Il est l’inventeur du festival Les Vacances de Monsieur Haydn et de l’Ecole des Mélomanes, co-fondateur du festival de Pâques de Deauville, producteur des  Apprentis du Bien Nourri sur France Musique, auteur d’un livre sur la transmission de la musique L’Amateur paru chez Symétrie.

Jérôme Pernoo est professeur de violoncelle au Conservatoire de Paris et régulièrement invité à donner des master class en Angleterre, en Suisse, en Allemagne (Kronberg Academy).

Il vient d’ouvrir une classe de perfectionnement de musique de chambre à l’Ecole Normale de Musique de Paris et enseigne au sein de l’ECMA (European Chamber Music Academy).

Le Centre de Musique de Chambre de Paris

Le Centre de musique de chambre de Paris vise à promouvoir la musique de chambre et les jeunes interprètes professionnels. Son une offre originale et novatrice est offerte à tous les publics. Le violoncelliste Jérôme Pernoo en est l’inventeur et le directeur artistique.

L’ambition du Centre est de  renouveler la perception du concert, en transformant sa forme, en jouant sur l’accessibilité des œuvres et la proximité des interprètes, en se concentrant sur le plaisir du spectacle vivant.

L’offre de programmation se veut très  accessible tant en ce qui concerne les œuvres que son prix. C’est une  approche «  sensible » qui est privilégiée, tout en garantissant le plus haut niveau de qualité professionnelle.

Autour de ces trois clés,  une véritable communauté de public peut se créer : Tout est fait pour faciliter sa fidélisation, développer son goût et l’amener à une écoute active.

Dates
tarifs

de 0€ à 9€

événements

Retrouvez également le Centre de musique de chambre de Paris le 7 mars avec le Sextuor du Printemps.

À savoir

Théâtre-Cinéma du Garde-Chasse 
181 bis rue de Paris
93260 Les Lilas
+ d'infos

Un service de restauration est proposé sur place.