mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2021-2022

Présentation

Antigone à Molenbeek / Tirésias

Guy Cassiers
Théâtre, Musique — création 2021
Du 5 au 14 novembre 2021
2h45 avec entracte – Salle Oleg Efremov

Deux voix solitaires qui s’élèvent successivement pour tenter d’être écoutées. Deux poèmes – interprétés par Valérie Dréville et Ghita Serraj accompagnées par le Quatuor Debussy – pour deux personnages, Antigone et Tirésias, aux noms venus de cette Grèce antique où les mythes questionnent les hommes. En se heurtant au mur du repli sur soi, ces voix d’aujourd’hui provocantes et combattantes résonnent avec force pour mettre à jour les préjugés refoulés de la société. 

Nouria, l'héroïne de Stefan Hertmans, ne le sait sans doute pas mais sa voix résonne à l'égal de celle d'Antigone demandant le droit d'enterrer son frère. À des siècles de distance le même combat pour une même cause contre la même interdiction. Le Tirésias de Kae Tempest est aussi peu écouté que celui de Thèbes et pourtant il voit, lui l'aveugle, les périls du monde. Réunis par Guy Cassiers, ils révèlent les préjugés sociaux, sexuels et politiques de nos sociétés occidentales...

Avec le Festival d’Automne à Paris

 

Guy Cassiers a fait de son théâtre, le Toneelhuis d'Anvers, le lieu de l'agora, de la discussion, de l'échange. Avec ce diptyque réunissant deux auteurs contemporains aux styles très différents il poursuit ce dialogue au sujet des multiples crises que traverse le monde occidental. Deux textes qui font surgir du passé deux personnages mythiques dont l'histoire a été réécrite à de multiples reprises parce qu'ils restent nos interlocuteurs privilégiés à l'heure des choix sociétaux difficiles où domine la tentation du repli sur soi. Nouria, la nouvelle Antigone de Stefan Hertmans, souhaite enterrer son frère, terroriste. Elle veut seulement faire son deuil d'un frère, pas du héros d'une cause qu'elle ne partage pas. Tout au long de ce poème épique Ghita Serraj questionne, insiste, réitère son désir et face à la rigidité de ses interlocuteurs. Elle sera elle aussi happée par la tragédie. Kae Tempest, imagine un Tirésias aux identités variés, jeune homme, puis femme redevenant homme et puis devin que personne n'écoute alors qu'il alerte avec clairvoyance sur l'avenir d'un monde urbain en perdition. Artiste aux talents multiples, Kae Tempest a écrit ce poème oral dans une langue « ludique et concrète » dont s'empare Valérie Dréville. En dialogue permanent avec le Quatuor Debussy, les deux actrices évolueront dans un univers visuel dont Guy Cassiers, maître incontesté des images, a le secret.

Générique

Mise en scène Guy Cassiers
Textes de Stefan Hertmans et Kae Tempest, sélection de poèmes tirés du recueil Hold your own
Traduction D’ de Kabal et Louise Bartlett

Avec Ghita Serraj et Valérie Dréville

  • Scénographie Charlotte Bouckaert
  • Lumière Fabiana Piccioli
  • Musique Dmitri Chostakovitch, interprétée en direct par le Quatuor Debussy aux Nuits de Fourvière et à la MC93.
-

Production de la version française MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis

Coproduction Les Nuits de Fourvière, Le Festival d’Automne à Paris, Le Toneelhuis à Anvers, Maison de la Culture d’Amiens — Pôle européen de création et de production, La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche, le phénix scène nationale Valenciennes (en cours)