mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2022-2023

Présentation

France-fantôme

Tiphaine Raffier
Théâtre — création 2017
Du 25 janvier au 4 février 2023 à Nanterre
2h30 — Théâtre Nanterre-Amandiers

Dans le monde de France-fantôme, la mémoire est monétisée, la résurrection, un marché. Les Hommes ne meurent jamais et se réincarnent grâce à leur mémoire stockée dans un appareil « révolutionnaire », le Démémoriel. Véronique, professeure à l’université, veut faire revenir son mari mort au cours d’un attentat. Mais rien ne va se passer comme prévu.

Que se passe-t-il quand la machine, même la plus contrôlée, se grippe ? France-fantôme, créée en 2017, est une fable dystopique qui se déroule au XXVe siècle. Tiphaine Raffier interroge la force manipulatrice des discours, la résistance des esprits, de la mémoire, de l’art. Une histoire d’amour, de propagande et une parabole de la mutation numérique de notre monde. Aussi fulgurante, attrayante qu’opaque. 

Hors les murs avec Nanterre-Amandiers, centre dramatique national

Générique

Texte, mise en scène et scénographie Tiphaine Raffier

Avec Guillaume Bachelé, François Godart, Mexianu Medenou, Edith Mérieau, Haïni Wang, Johann Weber, Rodolphe Poulain
Et les musiciens Marie Eberle, Pierre Marescaux

Assistanat à la mise en scène Lyly Chartiez-Mignauw et Lucas Samain
Création lumières Mathilde Chamoux 
Musique Guillaume Bachelé
Création son Frédéric Peugeot
Création vidéo Pierre Martin Oriol
Scénographie Hélène Jourdan
Costumes Caroline Tavernier

Régie générale Olivier Floury
Régie plateau Laura Millard
Régie lumières Benjamin Trottier
Régie son Hugo Hamman et Martin Hennart
Régie vidéo Pierre Hubert

Administration et production Véronique Atlan, Juliette Chambaud, Charlotte Pesle Beal

-

Production La femme coupée en deux, Théâtre du Nord, CDN Lille - Tourcoing - Hauts-de-France

Coproduction Scène nationale 61 - Alençon, Le Phénix - scène nationale de Valenciennes, La Criée - Théâtre National de Marseille, La rose des vents - Scène nationale Lille Métropole - Villeneuve d’Ascq, Le Théâtre de Lorient – Centre Dramatique National.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Hauts-de-France, du DICRÉAM, du Dispositif d’insertion de l’École du Nord et de l’Onde – Vélizy-Villacoublay.

L’écriture du texte a été initiée à l’occasion du stage AFDAS « Créer en collectif » qui a eu lieu à La Comédie de Béthune en juin 2015, avec le Collectif SVPLMC.

Une première version a été présentée en lecture dans le cadre du festival du Jamais lu à Théâtre Ouvert – Paris en octobre 2015 et au Théâtre Aux Ecuries – Montréal en mai 2016, avec le soutien du CNT et du CALQ.

Ce spectacle a été créé en 2017 au Théâtre du Nord à Lille.

Biographie(s)
Tiphaine Raffier

En découvrant le théâtre grâce à un professeur de lettres, Tiphaine Raffier comprend que c’est dans cet univers qu’elle pourra trouver sa place d’artiste et de citoyenne. S’en suit une première formation à l’ENMAD de Noisiel, licence en Arts du spectacles, intégration à l’École du Nord, où la jeune actrice découvre le goût de l’écriture et de la mise en scène en répondant à une commande de son directeur Stuart Seide à qui elle propose La chanson. Abordant des sujets rares sur les plateaux, la science-fiction, le monde paysan, elle crée en 2015 sa propre Compagnie La femme coupée en deux, assumant ses propres contradictions et celles de la société sur laquelle elle porte un regard lucide, souvent critique mais à la fois tendre et généreux. Après la création de La réponse des Hommes, Tiphaine Raffier exprime son désir de conserver ses pièces précédentes au répertoire de sa compagnie et décide de remonter La chanson avec une nouvelle distribution : La chanson [reboot]. La MC93 et Nanterre-Amandiers l'accompagnent en présentant deux de ces pièces.