mc93_icon_1 mc93_icon_10 mc93_icon_11 mc93_icon_12 mc93_icon_13 mc93_icon_14 mc93_icon_15 mc93_icon_16 mc93_icon_17 mc93_icon_18 mc93_icon_19 mc93_icon_2 mc93_icon_20 mc93_icon_21 mc93_icon_22 mc93_icon_23 mc93_icon_24 mc93_icon_25 mc93_icon_26 mc93_icon_3 mc93_icon_4 mc93_icon_5 mc93_icon_6 mc93_icon_7 mc93_icon_8 mc93_icon_9 menu-billetterie menu-calendrier menu-offcanvas menu-participez menu-saison noir_et_rouge_01 noir_et_rouge_02 noir_et_rouge_03 noir_et_rouge_04 noir_et_rouge_05 noir_et_rouge_06 noir_et_rouge_07 noir_et_rouge_08 noir_et_rouge_09 nouveau_symbol_01 nouveau_symbol_02 nouveau_symbol_03 nouveau_symbol_04 nouveau_symbol_05 nouveau_symbol_06 nouveau_symbol_07 nouveau_symbol_08 nouveau_symbol_09 pass-illimite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, nous permettant d'améliorer votre expérience d'utilisation. OK

Saison 2022-2023

Présentation

La chanson [reboot]

Tiphaine Raffier
Théâtre — recréation 2021
Du 31 mars au 15 avril 2023
1h20 – Nouvelle Salle

À Val d’Europe, cette ville-spectacle conçue comme un décor de carton-pâte par des architectes en manque d’imagination, Barbara, Pauline et Jessica tentent de reproduire la chorégraphie du groupe ABBA chantant leur succès international : SOS, en y mettant tout leur cœur et leur enthousiasme un peu naïf, pour gagner le concours du meilleur sosie. Tout va bien ou presque jusqu’à ce que Pauline soit prise de « l’impérieuse nécessité » d’écrire ses propres chansons rêvant de devenir une « vraie » artiste. 

Entre ces trois jeunes filles en quête d'elles-mêmes, tout se dérègle alors pour laisser paraître les failles de ces existences qui semblaient lisses et convenues, partagées entre divertissement factice et consommation de masse. Grâce à l’écriture maîtrisée de Tiphaine Raffier, à la finesse de son regard, on est amusé, ému et finalement fasciné par cette fable tendre et cruelle et ces personnages si profondément humains.

Avec Nanterre-Amandiers, centre dramatique national

Générique

Texte et mise en scène Tiphaine Raffier

Avec Jeanne Bonenfant, Candice Bouchet, Pauline Deshons en alternance avec Clémentine Billy

Assistante à la mise en scène Clémentine Billy et Joséphine Supe
Scénographie et lumières Hervé Cherblanc
Vidéo Pierre Martin
Musique Guillaume Bachelé
Son Martin Hennart
Costumes Caroline Tavernier
Chorégraphie Johanne Saunier
Directeur technique Olivier Floury
Régie vidéo et lumières Lucie Decherf
Régie son Jehanne Cretin-Maitenaz

Administration et production Véronique Atlan, Juliette Chambaud, Charlotte Pesle Beal

-

Production La femme coupée en deux

Coproduction Théâtre de Lorient CDN, Le Préau CDN de Normandie - Vire, Théâtre Sorano - Toulouse

La Compagnie La femme coupée en deux bénéficie du soutien du ministère de la Culture / Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France, au titre de l’aide aux compagnies conventionnées, et du soutien de la Région des Hauts-de-France.

Biographie(s)
Tiphaine Raffier

En découvrant le théâtre grâce à un professeur de lettres, Tiphaine Raffier comprend que c’est dans cet univers qu’elle pourra trouver sa place d’artiste et de citoyenne. S’ensuit une première formation à l’ENMAD de Noisiel, licence en Arts du spectacle, intégration à l’École du Nord, où la jeune actrice découvre le goût de l’écriture et de la mise en scène en répondant à une commande de son directeur Stuart Seide à qui elle propose La chanson. Abordant des sujets rares sur les plateaux, la science-fiction, le monde paysan, elle crée en 2015 sa propre Compagnie La femme coupée en deux, assumant ses propres contradictions et celles de la société sur laquelle elle porte un regard lucide, souvent critique mais à la fois tendre et généreux. Après la création de La réponse des Hommes, Tiphaine Raffier exprime son désir de conserver ses pièces précédentes au répertoire de sa Compagnie et décide de remonter La chanson avec une nouvelle distribution : La chanson [reboot]. La MC93 et Nanterre-Amandiers l'accompagnent en présentant deux de ses pièces.